Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Proposition de voeu au Conseil Municipal de Bagnolet en soutien aux femmes djiboutiennes grévistes de la faim!

Proposition de voeu au Conseil Municipal de Bagnolet en soutien aux femmes djiboutiennes grévistes de la faim!

Avec nos amies bagnoletaises Aicha et Fatou!

GROUPE FRONT DE GAUCHE ET CITOYENS

Conseil Municipal du 8 avril 2016

Vœu adressé au Président de la République et au Ministre des affaires étrangères.

Monsieur le Président de la République

Monsieur le Ministre des Affaires Etrangères

Depuis le 25 mars, à Arcueil, 10 femmes de Djibouti vivant en France et en Belgique parmi lesquelles 2 bagnoletaises ont entamé une grève de la faim pour dénoncer les viols commis par l’armée Djiboutienne sur des femmes Afar.

Par cette action qui met leur santé en danger elles entendent protester contre ces violences – 246 viols recensés à ce jour et briser le mur du silence érigé autour de ces viols

  • elles exigent :

- La reconnaissance de ces viols comme crime de guerre

- L’ouverture d’une enquête internationale sur toutes les exactions commises à l’encontre des femmes en République de Djibouti

- Le jugement des soldats coupables de ces viols

- Le respect des conventions régionales et internationales ratifiées par Djibouti dont la CEDAW ( Convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes)

La France est un des partenaires privilégiés de Djibouti de longue date, elle y a des intérêts économiques et militaires. Notre pays ne saurait rester passif face à cette atteinte intolérable aux droits humains

Solidaire du juste combat mené par ces femmes,

Le conseil municipal vous demande d’intervenir fermement auprès des autorités Djiboutiennes et des organisations internationales pour faire cesser rapidement cette situation, poursuivre les auteurs de ces actes barbares et faire reconnaître toutes les atteintes portées à l’intégrité des femmes.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article