Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour la défénse de l'Hôpital André Grégoire. Vœu rédigé par le comité de défense de l’hôpital André Grégoire.

Nous soumettons au Conseil Municipal un voeu rédigé par le comité de défense de l’hôpital André Grégoire. 

Réuni.e.s en séance du vendredi 30 septembre 2020 les élu.e.s de la ville de Bagnolet réitèrent avec force leur demande de mettre à disposition de l’hôpital CHI A. Grégoire à Montreuil, les moyens nécessaires et pérennes pour prendre en charge décemment les patients  et dans le respect des conditions de travail des personnels.

Après la grave crise sanitaire que nous avons vécu, et toujours là, nous déplorons qu’aucun engagement à ce jour n’ait été pris par les autorités sanitaires pour s’attaquer vraiment aux inégalités cumulées dans notre département et qui ont fait payer un lourd tribut à la population et aux salarié.e.s , notamment les soignant.e.s. Sans la conscience professionnelle et l’esprit d’initiative de celles et ceux-ci, en coopération avec les autres hôpitaux du 93 et les centres de santé, le bilan aurait été plus terrible.

Nous ne voulons plus revivre une telle situation qui ne doit rien à la fatalité !

Ce sont bien les politiques de baisse continue des moyens pour la santé de nos concitoyen-ne-s, et particulièrement pour les hôpitaux publics qui ont cruellement amoindri les chances de faire face dans de bonnes conditions à cette pandémie mondiale

La situation était connue et faisait l’objet d’un mouvement social sans précédent dans les hôpitaux. L’offre de soins publique dans notre département est notoirement insuffisante pour faire faire face aux besoins d’une population touchée par un cumul d’inégalités

Le 16 juin, à l’appel du Comité de défense du CHI A. Grégoire des centaines de citoyen.ne.s se sont rassemblé.e.s aux côtés des salarié.e.s de l’hôpital pour exiger des moyens, des emplois, un plan d’urgence pour la santé en Seine Saint Denis .

Comme nous pouvions le penser, les conclusions du Ségur de la Santé initié par le gouvernement, ne sont que des demi-mesures, des réponses en trompe-l’œil qui n’ont pas obtenu le consensus de la communauté hospitalière en lutte depuis de nombreux mois. Un personnel en nombre suffisant, bien payé et formé, des lits ouverts pour toutes les pathologies sont les conditions indispensables pour que la population du bassin de vie soit correctement accueillie et prise en charge à l’hôpital A. Grégoire, en toute égalité républicaine.

Afin d’obtenir les moyens pérennes pour préserver et développer notre hôpital public, dans ses missions de proximité et d’accueil généralisé, les élu-e-s de la ville de Bagnolet s’engagent, aux côtés du Comité de Défense du CHI A. Grégoire, pour informer, mobiliser la population, et être enfin entendus par les autorités sanitaires.

Pour la défénse de l'Hôpital André Grégoire. Vœu rédigé par le comité de défense de l’hôpital André Grégoire.
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article